Une assurance jeune permis coûte-t-elle plus cher ?

Publié le : 26 février 20214 mins de lecture

Par rapport à une assurance classique à bonus ou malus égal, l’assurance jeune conducteur coûte beaucoup plus onéreuse. Le fait est tout simplement car assurer un jeune conducteur est beaucoup trop risqué étant donné que ce dernier ne dispose pas beaucoup d’expériences dans ce domaine. En outre, le prix assurance dépend en fonction de nombreux critères à savoir la marque de la voiture, son modèle ainsi que l’année de mise en circulation.

L’assurance jeune conducteur : pour qui ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il s’avère nécessaire de connaître un peu plus sur la signification du terme jeune conducteur. Naturellement, vous pensez qu’un jeune conducteur veut dire un conducteur beaucoup plus jeune. Contrairement aux idées reçues, un jeune conducteur dans le monde de la conduite ne parle pas d’une question d’âge mais d’expérience. Autrement dit, tous les conducteurs titulaires d’un permis de conduire moins de trois ans figurent parmi les jeunes conducteurs. Egalement, cela concerne ceux qui ne sont pas été assurées durant ces années.

Quel est le coût d’une assurance jeune conducteur ?

Comme évoqué plus haut, le prix de la prime liée à l’assurance jeune conducteur est notamment élevé comparé à celle d’une assurance de type traditionnel. Pour calculer ce coût, l’assureur prend en considération de certains critères à savoir le profil du conducteur et la nature de la voiture. Le but étant de définir les risques et dommages qui requièrent une indemnisation. Et pour cela, le conducteur se retrouve dans l’obligation de payer une surprime. Dans la première année qui suit après avoir signé le contrat d’assurance, le jeune conducteur doit payer une surprime allant de 100%. Si au bout d’un an, il ne rencontre aucun sinistre, dans ce cas, la surprime baisse de 50%. Au bout de trois ans sans dommage, le conducteur fait partie des automobilistes traditionnels. Non seulement la surprime est supprimer totalement, mais également il profitera de 12 points concernant son permis de conduire.

Réduire efficacement le montant de la prime pour un jeune conducteur

Pour réaliser d’importantes économies sur le paiement de la prime traditionnelle, le conducteur doit être primordialement accompagné lors de la conduite. Sachez que la conduite d’une voiture sans permis est désormais autorisée dès 15 ans. Cependant, le conducteur doit être anticipé. L’atout majeur de la conduite accompagnée ou anticipée réside sur le fait que celle-ci peut éliminer complètement la surprime qui sera attribuée au jeune conducteur. Mieux encore, pour réduire le coût de l’assurance, il est fortement recommandé de ne pas miser sur une voiture récente ainsi que de pencher vers l’assurance au tiers.

Plan du site