Guide sur l'assurance auto pour jeune conducteur
assurance-jeune-conducteur-auto-4.jpgassurance-jeune-conducteur-auto-5.jpgassurance-jeune-conducteur-auto-6.jpgassurance-jeune-conducteur-auto-7.jpgassurance-jeune-conducteur-auto-8.jpg

Assurance jeune conducteur auto

Assurance jeune conducteur

Généralement considéré comme un sujet à risque, il n’est pas toujours facile pour un jeune conducteur de trouver une assurance adéquate et peu onéreuse. Mais si cette forme de traitement est propre à l’assurance jeune conducteur, c’est uniquement parce que les statistiques montrent que les jeunes conducteurs âgés de moins de 20 ans provoquaient plus d’accidents que des conducteurs plus âgés. L’assurance jeune conducteur s’adresse généralement aux conducteurs qui possèdent un permis de moins de trois ans ou qui possèdent un permis de plus de trois ans, mais qui ne sont jamais assurés entre temps. Parce qu’ils sont considérés comme des sujets à risque (selon les statistiques, les jeunes conducteurs âgés de 18 ans à 24 ans sont responsables de près de 22% d’accidents mortels), les assureurs font payer une surprime pouvant aller jusqu’à 100% aux jeunes conducteurs qui assurent leur véhicule ou aux parents qui souhaitent ajouter un jeune conducteur à leur contrat d’assurance automobile.

assurance autoL’assurance voiture jeune conducteur subit une surprime pouvant aller jusqu’à 100% de la cotisation de base la première année. La seconde année, cette surprime peut baisser jusqu’à 50% de la cotisation de base dans le cas où le conducteur ne serait pas responsable d’un accident et la troisième année, la surprime est supprimée si le conducteur n’est pas responsable d’un accident entre temps. Prendre une assurance auto jeune conducteur n’est pas toujours facile, car certains assureurs refusent même d’assurer des jeunes conducteurs ou imposent en plus des surprimes, quelques conditions (comme avoir une voiture d’une puissance comprise entre 75 CV et 90 CV).

Quelques exceptions

Bien que l’assurance jeune conducteur soit souvent beaucoup plus chère et contraignante que les autres assurances, elle a quelques exceptions concernant les filles et les enfants qui ont appris à conduire en étant accompagné. En effet, d’après les statistiques, les filles provoquent moins d’accidents que les garçons et bénéficient du coup de tarifs plus avantageux comme l’abandon de la surprime lorsqu’elles souscrivent à une assurance jeune conducteur. Les enfants qui ont pu bénéficier d’une conduite accompagnée peuvent aussi bénéficier de quelques avantages par rapport aux autres jeunes conducteurs.

Astuces pour payer moins cher une assurance automobile

assurance autoLorsqu’on est jeune et qu’on est étudiant par exemple, on n’a pas toujours l’argent nécessaire pour se faire assurer. Mais il existe quelques petites astuces pour payer une assurance jeune conducteur à des prix concurrentiels. Certaines astuces permettent de ne pas avoir à payer plus. En effet, certains éléments permettent d’augmenter ou de réduire les taux de risque d’accident. Parmi ces éléments, il y a le type de cylindrée qui doit être pris en compte, la personnalité du conducteur, le lieu quotidien de circulation (zone urbaine, zone rurale…) et même la couleur du véhicule. En effet, concernant ce dernier élément, les statistiques disent qu’une voiture à la couleur neutre comme le gris avait moins de chance d’avoir un accident contrairement à une voiture de couleur vive comme le rouge.

Ces données amènent donc les assureurs à appliquer des surprimes de 5% à 10% sur les contrats d’assurance jeune conducteur des propriétaires de voiture rouge. C’est en fonction de ces données que les assureurs vont appliquer des surprimes plus ou moins élevées, en fonction du risque d’accident lié à ces données. En effet, si une voiture de couleur vive peut entraîner plus d’accidents, que dire d’un chauffeur chevronné, aimant la vitesse et les défis et roulant dans un bolide? Il représente un très gros risque pour les assureurs, car il est potentiellement capable de provoquer des accidents mortels. De même une conduite en zone urbaine peut être jugée plus dangereuse qu’en zone rurale surtout si la personne roule en rase campagne avec peu de chances de croiser âme qui vive. Dans le même temps, une conduite en zone rurale peut être jugée dangereuse parce que le conducteur roulera vite et en prendra l’habitude contrairement à une conduite en zone urbaine, où le conducteur apprendra à ménager sa vitesse.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment